Certification de compétences

Version imprimableVersion imprimable

Que recouvre le terme de "compétence" ?

Définition "classique" du MEDEF: "la compétence professionnelle est une combinaison de connaissances, de
savoir-faire, expériences et comportement, s’exerçant dans un contexte
précis. Elle se constate lors de sa mise en œuvre en situation
professionnelle, à partir de laquelle elle est validable. C’est donc à
l’entreprise qu’il appartient de la repérer, de l’évaluer, de la valider
et de la faire évaluer".

La compétence professionnelle correspond, pour l’AFNOR, à la "mise en
œuvre, en situation professionnelle, de capacités qui permettent
d’exercer convenablement une fonction ou une activité".

Le Répertoire Officiel des Métiers et des Emplois (ROME) du Pôle Emploi définit la compétence comme étant "un ensemble de savoirs, savoir-faire et savoir-être qui sont
mobilisés dans l’exercice d’un emploi/métier, dans une situation
donnée".

Pourquoi faire certifier vos compétences ?

Les responsabilités des personnes morales et physiques.
La présence toujours plus intense des technologies de l’information et
de la communication et l’impact sociétal toujours plus important de ses  potentielles
défaillances,
le contexte actuel de défiance : crise financière, erreurs
industrielles, erreurs médicales, la juridiciarisation de la société
occidentale qui parait être un tendance de fond,
… conduisent les personnes morales à devoir prouver à leurs clients et
propriétaires (associés / actionnaires) et toutes parties intéressées,
que les affectations au sein de l’entreprise correspondent aux niveaux
de compétences requis.

L’attestation des compétences acquises. L’offre généraliste de l’Université ou des cours du soir nécessite souvent le passage d’un certain nombre d’Unités de Valeur et par conséquent un parcours relativement long avant l’obtention d’un diplôme, ce qui rebute : 

  • les personnes physiques : fortement impliquées dans leur travail, elles manquent en général de temps libre et ne voient pas l’intérêt de concourir sur des Unités de Valeurs alors qu’elles estiment maîtriser largement leur contenu de par leur expérience professionnelle
  • les entreprises, organismes et administrations qui peuvent se trouver dissuadées pour des raisons de coût.

Ainsi la certification de compétences des personnes physiques répond à une double demande :

  • Personnes physiques : attester d’un niveau de compétence, et donner la reconnaissance officielle permettant de concourir à une mission ou un poste donné
  • Personnes morales (entreprises, GIE,  DSI, prestataires de service, administrations, associations) : être en mesure de déterminer le niveau de compétence nécessaire face aux métiers exercés ; attester face aux parties intéressées (clients, actionnaires, …) d’une référence de qualité concernant l’adéquation des compétences d’une personne dans un poste donné.

Comment se faire certifier par ITE-AUDIT

La certification de compétences ITE-AUDIT s’appuie sur les réponses à ces questions :

à quoi cela sert-il ? à qui cela sert-il ?  que doit-on vérifier ? quand doit-on vérifier ? comment vérifie-t-on ?

Principe de fonctionnement des certifications ITE-AUDIT

La certification prononcée par ITE-AUDIT atteste que le candidat possède les compétences du métier : celles-ci ont été acquises soit en ayant suivi des cycles de formation sur les
thèmes ou référentiels concernés, soit par expérience professionnelle dans les postes occupés, et en général par les deux moyens.

Pour que les candidats aient les meilleures chances de réussite, la
participation à une formation préparatoire répondant aux exigences
ITE-AUDIT est fortement recommandée. Il ne s'agit pas d'une formation
aux contenus de l'examen, mais plutôt d'un tour complet des compétences
qui seront évaluées, celles-ci étant en principe déjà acquises avant de se présenter à la formation préparatoire. 

Que le candidat ait choisi de suivre une formation préparatoire ou de se présenter directement, l'évaluation des compétences se réalise en plusieurs temps successifs :

  1. préparation à l'examen (1/2 journée)
  2. évaluation écrite composée de 1 ou 2 examens (1/2 journée)
  3. pour certains examens, évaluation orale.

Le certificat est décerné après l'évaluation écrite pour les niveaux Fondations et Spécialiste ; pour les niveaux Manager et Consultant Interne l'évaluation écrite conduit à l'admissibilité, qui permet de se présenter à l'évaluation orale en vue d'admission définitive.

Quels métiers, quels examens

Les domaines-métiers intéressés, les niveaux-métiers recherchés, constituent les deux critères à partir desquels les programmes de certification sont conçus. Cette méthode exhaustive basée sur le référentiel du CIGREF permet à ITE-AUDIT de délivrer des certificats

  • qui répondent aux besoins vérifiés de l’industrie, des entreprises de services et des administrations
  • dont les méthodes de contrôle sont adaptées à la nécessité d’allier les connaissances théoriques aux capacités réelles d’intervention sur le terrain
  • permettant aux personnes certifiées d’accéder à des métiers valorisants, existants, sur filières demandeuses

Le schéma de certification

ITE-AUDIT propose un schéma de certification à deux niveaux

  • le certificat FONDATIONS de niveau 1 atteste de la maîtrise des connaissances de base (les "savoirs")
  • les certificats du niveau 2 attestent les compétences de la personne non seulement en terme de savoirs (le niveau Fondations doit avoir été acquis pour passer un examen de niveau 2) mais aussi de "savoir-faire" et de "savoir-être"

Processus général de certification

Phases et acteurs du processus

Le parcours du processus est destiné à permettre à une personne (le demandeur) de devenir certifiée. Deux phases vont se succéder :

  • la formation préparatoire (facultative) - il est préférable que celle-ci soit réalisée dans un Centre de Formation Agréé (CFA). En fonction de la certification recherchée, il existe d'une part des formations sur les référentiels de base, à différents niveaux d'approfondissement, et d'autre part des formations préparatoires à l'examen de certification lui-même. Les CFA renseignent les demandeurs lors de l'étape de pré-information
  • l'évaluation écrite (préparation + examens) et orale (selon niveaux) - elle est organisée et exécutée sous contrôle total de ITE-AUDIT, en général dans les locaux du Centre de Formation (il existe également des possibilités de formation/certification en mode "intra", se renseigner auprès d'un CFA)

 

 

Les étapes du processus et les délais

processus de certification de personnes

Processus de certification de compétences des personnes physiques